Les contes une entrée vers la spiritualité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les contes une entrée vers la spiritualité ?

Message par nabelle63 le Jeu 21 Sep - 15:42

Voici un extrait d'entretien avec Jean-Pascal DEBAILLEUL... à méditer :

"Libérez la magie des synchronicités avec les contes
Conteur et thérapeute, Jean-Pascal Debailleul enseigne depuis plus de 15 ans
comment passer du conte à la réalité et traduire cette connaissance dans la vie de tous les jours à l’aide d’exercices inspirés des sagesses traditionnelles et de la psychologie d’aujourd’hui. Rencontre.

Naviguer librement dans la magie des coïncidences, c’est possible ! Pour provoquer d’heureux hasards, et mettre la chance de son côté, ouvrez-vous à la sagesse des contes. Jean-Pascal Debailleul, conteur, coach, anime des ateliers autour de la pratique de la synchronicité par les contes. Il nous livre les 3 clés de sagesse pour « activer » le champ des possibles, et vivre une vie extraordinaire.

« Les contes permettent l'accomplissement des souhaits, » explique Jean-Pascal Debailleul, coach par les contes de fées. Leur dynamique narrative repose sur une série de synchronicités qui provoque une profonde transformation du personnage central, perçue souvent comme irrationnelle. « Le héros se trouve dans une impasse, mais il est habité d’une nécessité impérieuse ; se présente alors à lui une vielle femme rencontrée dans une foret, un chat « botté », lui dévoilant soudain des aspects inattendus de la situation, et de sa personnalité », développe notre éminent expert. Nous vivons, la plupart du temps, de façon limitée. Or, nous sommes au cœur d’un champs quantique d’informations disponibles, mais nous ignorons bien souvent comment y accéder. Les contes sont porteurs d’un modèle de synchronicités actives, en comprendre le fonctionnement peut nous permettre de reproduire ses expériences, en nous appuyant sur des clés de sagesse.


1. Déterminer son souhait : Se rassembler dans l’infini nécessité de la question

« Il faut être mu par une nécessité impérieuse, pour ouvrir ce champ du tout possible, et des synchronicités ! » pose d’emblée Jean–Pascal Debailleul. En clair, c’est parce que nous sommes dans l’attente d’une solution déterminante à une question essentielle que tout à coup il y a un alignement entre le monde du tout possible et notre réalité ! Comme le fils du meunier, dans le conte du Chat Botté, qui se retrouve sans héritage à la mort de son père. Ces situations en apparence « désespérées », nous obligent en quelque sorte à nous intéresser à notre grand rêve d’accomplissement, et à nous mettre en quête ! Alors la vie va nous donner des expériences spécifiques.

La clé de sagesse : Pour « activer les synchronicités », il faut poser « la question », émettre une fréquence, un signal, qui va trouver un écho, une résonnance dans ce champ, » explique notre expert. En se tenant à « l’infini » de notre souhait, alors l’infini des possibles s’ouvre ! La première étape est de trouver votre nécessité impérieuse, l’objet de votre quête, votre « graal ». « Nous nous percevons selon une image qui trouve son origine dans nos conditionnements. Aussi, les questions vitales de notre vie sont souvent douloureuses, difficiles à résoudre, et donnent lieu à toutes sortes de conflits dans lesquels nous nous enlisons, » ajoute Jean-Pascal Debailleul. Sa proposition est de quitter ce positionnement qui nous fait tant souffrir, et d’appeler pour cette question vitale, des réponses du champ quantique. Une clé d’activation du processus est de « faire comme si » votre cœur avait trouvé satisfaction : cette posture « attire » littéralement des informations, dont il faut être à l’écoute. 1900


Nous allons devoir faire face à toutes nos résistances au changement et à nos peurs
2. Relever le défi : Maintenir le signal face aux résistances

« Nous allons devoir faire face à toutes nos résistances au changement et à nos peurs, » prévient Jean-Pascal Debailleul ! Cette dynamique « active » de synchronicités s’accompagne immanquablement d’une accélération, qui va être porteuse de changements. Un certain nombre d’opportunités vont se présenter, qui sont autant de réponses à notre questionnement. « Le problème est qu’elles sont rarement celles que nous attendions, et ne sont pas toujours perçues comme des bénédictions, » a pu observé notre expert. Que ce soit un voyage, un déménagement, une promotion, une rencontre… Surprenant, inattendu est le maître mot. Il va falloir continuer à maintenir la « fréquence du questionnement », et se lancer dans l’aventure proposée, y compris la plus déraisonnable.

La clé de sagesse : Il faut avant tout, se protéger des assauts internes tels que la peur, le désir de contrôler, la volonté, l’attachement au résultat. Notre expert est formel : « C’est une chose d’entrer dans la dynamique des synchronicités, c’en est une autre de « tenir la fréquence » ». Il faut faire un travail de dépassement initiatique, et s’ajuster à ce monde du « tout possible ». Comment ? En apprenant à vivre en abandon face à que l’on ne comprend pas. « Nous en avons la capacité, il existe au cœur de nos cellules un modèle d’accomplissement, notre propre modèle de croissance. C’est notre ADN qui sait, pas notre mental trop étroit », assure notre expert. Vous vous baladez avec une amie, un inconnu vous offre deux places de théâtre, parce qu’il vient de se disputer avec sa femme ; prenez-les et allez-y ! Découvrez les réponses « surprenantes » de la vie pour votre quête. 1700


3. Trouver son talent : transformer la situation

« Pour se réaliser dans la magie des coïncidences, il est nécessaire de dépasser son modèle de croissance individuel, pour un plan d’ensemble où se coordonnent une multitude de modèles en interaction les uns avec les autres », rappelle Jean-Pascal Debailleul. Traduction : Nous sommes un élément déterminant du changement. A l’instar de l’adage « Change-toi et tu changeras le monde ! », les contes nous invitent à opérer cette métamorphose, à première vue individuelle, mais qui s’inscrit dans une dimension collective. Sur le plan métaphorique, dans l’univers du conte; le monde est comme ensorcelé par une inertie, des formes figées attendent d’être libérées. Prenez le château de La Belle au bois dormant, par exemple. « Si vous êtes prêt à devenir le héros de votre conte, vous serez soutenu par la vie, et des coïncidences pour libérer ce monde pétrifié, en vous, bien sûr mais de façon plus large .»

Il est nécessaire de se placer du point de vue de l’ensemble
La clé de sagesse : Naviguer sur la crête des synchronicités qui se présentent va immanquablement demander de faire émerger votre talent, jusqu’ici caché ; comme le Petit Poucet qui sème ses cailloux, Peau d’Ane qui recourt à un gâteau pour séduire le Prince… Pour le découvrir, Jean-Pascal nous révèle une piste : « Il est nécessaire de se placer du point de vue de l’ensemble, et de porter sa question en appui sur cette coordination, au lieu de rester sur un point de vue individuel et limité ». La vie va ouvrir de nouvelles opportunités à la personne qui soutient le processus de croissance pour soi, et l’ensemble, alors notre participation permet de jouer une partition à l’intérieur du mouvement de création. Avec un dénouement qui bien souvent dépasse notre souhait initial.

« Alors êtes-vous prêt, à vivre le génie de votre « question vitale », votre nécessité impérieuse, comme le prototype d’une avancée pour tous ? » questionne amusé Jean-Pascal Debailleul. C’est une question essentielle à se poser pour vivre en grand la magie des synchronicités avec la sagesse des contes ; la seule aventure à vivre assurément."

(Source : https://www.inrees.com/articles/liberez-magie-synchronicites-contes/)

avatar
nabelle63
Licorne curieuse
Licorne curieuse

Messages : 52
Date d'inscription : 24/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum